Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Marta Grzyszczak dans Missions freelance

Créer une agence digitale est plus facile que vous ne le pensez !

Au début, vous avez peut-être choisi de travailler en tant que développeur freelance pour jouir de la liberté associée à ce statut. Des horaires flexibles, le travail à domicile et de longues vacances, si on le souhaite. Vous avez bien ciblé votre spécialité, et le business a vite pris de l’ampleur, à un tel point qu’aujourd’hui vous avez des difficultés à répondre à toutes les sollicitations de la part des clients potentiels. Et vous pensez de plus en plus souvent que si seulement vous aviez quelqu’un pour vous aider, un associé, vous ne passeriez plus à côté des projets parfois très rémunérateurs…   Vous voici avec l’idée d’ouvrir une agence digitale.

Comment créer une agence digitale?

Être un excellent développeur est une chose, se connaître en vente, marketing et comptabilité en est une autre. Je ne vise pas à vous décourager de votre projet. Bien au contraire ! Si vous êtes prêt à développer de nouvelles compétences, la création d’une agence mobile ou web constitue la prochaine étape logique de votre carrière. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils sur le lancement d’une agence. On commence !

Définissez votre marché

La première étape est la définition du marché que vous voulez cibler. Les deux principales questions à vous poser à ce stade sont les suivantes :

  • Quelle est votre domaine d’expertise et sur quels types de projets voulez-vous travailler ? En définissant clairement ce que vous savez et aimez faire, vous pourrez prendre une approche proactive et aller chercher les clients avec lesquels vous seriez content de travailler.
  • Qui est votre public cible ? Votre réputation est plus importante que votre cash-flow. Il vaut mieux refuser un projet d’envergure qui risquerait d’être un défi insurmontable pour votre équipe que de l’accepter et de décevoir le client. Mon conseil : cherchez les projets que vous êtes sûr de pouvoir faire impeccablement, même si au début ce ne seraient que de très petit projet, par exemple, dans le secteur associatif. Au fur et à mesure que votre portfolio grandira, votre équipe gagnera en expérience et en compétences. Vous pourrez alors vous attaquer à des projets plus conséquents.

En choisissant les projets qui vous plaisent et les clients que vous admirez, vous serez motivé à consacrer quelques heures supplémentaires de travail pour délivrer d’excellents résultats…  Le plus heureux vous êtes au travail, le mieux vous travaillez… et le plus heureux est votre client.

Définissez les prix et la méthodologie pour la gestion de projets

Vous apprendrez de chaque projet. Au bout de quelques temps vous saurez évaluer les coûts et ajuster vos prix aux besoins de chaque client quasi instantanément. Mais quand votre premier grand client vous demandera les prix de vos services, une réponse pleine de confiance pourra jouer à votre faveur. Mon conseil : estimez le coût du projet, puis ajoutez 25% voire même 30%. Tant qu’on n’a pas assez d’expérience dans la vente, il y a toujours un travail supplémentaire qu’on oublie d’inclure dans le budget. N’oubliez pas : en travaillant de longues semaines sur un projet pour n’en avoir au final aucun profit, ou un profit insuffisant pour payer vos salariés, le matériel et les locaux, vous mettez en péril votre entreprise.  Prenez donc des précautions, car il y a toujours quelque chose à quoi on n’a pas pensé.

Pour vous aider à évaluer le coût, mais aussi pour gagner la confiance du client, définissez les étapes de son projet. Expliquez-lui à quoi il peut s’attendre en travaillant avec votre agence. Par quoi commence-t-on la réalisation d’un projet digital ? Quand recevra-t-il les livrables ? Quand devra-t-il payer ? Répétez ces réponses à haute voix, s’il le faut, pour ne pas hésiter lors de l’échange avec le client potentiel.

Anticipez les dépenses

Vous seriez étonné de savoir comme il est facile d’oublier quelque chose d’important lorsqu’on prévoit les dépenses liées au fonctionnent d’une agence web. Il y a beaucoup de coûts cachés plus ou moins évidents qu’on oublie, et cela malgré de nombreuses révisions du plan d’affaires. Voici une liste, certainement pas exhaustive, des dépenses à prévoir :

1. Le bureau

Peu importe si vous optez pour un co-working, un confortable bureau à domicile ou un bureau professionnel. Dans tous les cas, vous aurez besoin de faire un investissement important dans l’équipement. Faites une liste des accessoires indispensables et de ceux qui ne sont pas forcément nécessaires pour le bon fonctionnement de votre agence mais que vous apprécieriez d’avoir. Un ordinateur portable, le téléphone et les accessoires du bureau constituent, bien sûr, le strict minimum. Par contre, acheter une imprimante ou un scanner n’est peut-être pas si urgent. Allez-vous faire des impressions tous les jours ? L’imprimerie d’à côté pourra aussi être une bonne option.

dépenses agence web

2. Logiciels et services

Il existe quelques outils gratuits que vous pourrez installer dès le début de votre activité. À l’occasion de décrocher de nouveaux projets, pensez à investir dans des logiciels plus avancés… N’est-ce une bonne manière de célébrer votre réussite ? ? Voici une liste des logiciels indispensables pour une agence digitale :

  • Le design : Adobe Creative Cloud, OmniGraffle, Sketch 3 ou Pixelmator. Je vous recommande également InvisionApp, un logiciel gratuit pour le prototypage d’applications mobiles.
  • L’hébergement et la gestion de sites web : Cet article compare plusieurs solutions gratuites, parfaites pour commencer.
  • La comptabilité : les applications cloud comme Wave et Xero offrent des solutions gratuites ou à faible coût. Vous n’aurez pas besoin de plus pour commencer !
  • L’organisation : Trello est un logiciel de gestion de projet gratuit. N’hésitez pas à inviter vos clients à l’utiliser avec vous, pour une meilleure organisation lors de la réalisation de leurs projets.
  • La gestion de la relation client : Pour l’instant, votre agence web ne nécessitera pas de grand CRM, comme Salesforce, mais il existe d’autres moyens de gérer et de suivre vos clients potentiels. Je vous recommande Insightly ou Capsule CRM.
  • Marketing : Vous aurez besoin d’établir une stratégie de marketing pour trouver des clients potentiels et faire grandir votre entreprise. Il existe de multiples outils de marketing (on pourrait en faire un article entier, voire même tous un livre !). Je vous conseille de jeter un coup d’œil sur MailChimp ou SendGrid.

3. Assurances

Vous n’avez probablement pas oublié l’assurance de vous et de vos salariés, mais si vous louez un bureau, vous aurez également besoin de souscrire une assurance de responsabilité civile. Pour un bureau à domicile ou dans un espace co-working, il vaut peut-être la peine d’assurer vos nouveaux équipements.

4. Équipe

Faire tout vous-même peut être stressant, mais ne vous précipitez pas pour embaucher sept assistants tout de suite. Il existe de nombreux outils d’automatisation pour les petites entreprises qui permettent d’optimiser le temps. Si vous avez besoin d’un coup de main, pensez aux… freelances pour diminuer autant que possible les dépenses salariales.

Étant vous-même freelance, vous savez parfaitement qu’il est possible de trouver des professionnels formidables qui bénéficient de ce statut, que ce soit pour le design, la programmation, la rédaction du contenu ou encore le marketing. Vous pouvez même créer toute une équipe de freelances !

Développez votre entreprise

Une fois que vous avez couvert les bases, il est enfin temps de trouver des clients. Pour commencer :

  • Exploitez votre réseau personnel. Parlez de votre agence de marketing digitale à votre famille, aux amis, aux anciens clients et collègues. N’oubliez pas non plus relayer l’information sur les réseaux sociaux.
  • Inscrivez-vous sur les marketplaces comme Elance ou Guru.com.
  • Participez à des conférences et des salons des entrepreneurs. Il peut être plus efficace d’aller à un seul grand événement qu’à de multiples petites rencontres.
  • Rencontrez des personnes qui pourraient potentiellement vous embaucher, mais surtout ne demandez pas de travail. Il suffit de les inviter au café et d’absorber leur sagesse sur l’industrie. C’est un moyen d’apprendre, d’élargir votre réseau de connaissances et de faire connaître votre agence digitale.

Trouver de nouveaux clients n’est pas chose facile. Tout le monde, ou presque, se méfie des agences qui n’ont pas de portfolio avec au moins quelques projets réussis. C’est pourquoi j’insiste encore une fois sur le fait qu’au début de votre activité la taille des projets ne compte pas vraiment. Aujourd’hui, vous fermez un projet de 5000 euros, demain vous en aurez deux de 8 000 euros, et ainsi de suite. Le premier objectif est de construire votre portfolio.

Gérez votre temps

Il est important de trouver votre propre rythme et fixer vos objectifs au travail. En tant que gérant d’une agence de marketing digital, vous aurez de nombreuses tâches qui ne relèvent pas de la programmation : les tâches administratives, les réunions avec les clients, la gestion des partenariats, la prospection, le marketing… Pour ne pas vous y perdre, listez les activités que vous voulez faire pendant la journée en vous imposant une limite de temps, par exemple : « 30 minutes pour la prospection sur les réseaux sociaux ». Ça vous aidera à rester productif.

Gestion du temps agence digitale

C’est une bonne idée de garder une trace de votre temps lorsque vous travaillez. Même si vous ne facturez pas à l’heure, ce sera utile de savoir combien de temps vous avez mis pour effectuer une tâche. En effet, cela vous permettra, la prochaine fois, de faire une estimation plus précise des coûts des projets et de fixer des échéances réalistes.

Évitez les problèmes fiscaux

Il reste encore à approfondir les défis juridiques et de comptabilité auxquels doivent faire faces les chefs-d‘entreprise. Voici quelques éléments à prendre en compte lorsque vous lancez votre agence :

  • N’oubliez pas de mettre de l’argent de côté pour payer l’impôt sur le revenu et la sécurité sociale.
  • Ouvrez un compte bancaire pour votre entreprise. Évitez d’utiliser votre compte personnel pour l’entreprise et vice versa.
  • Conservez les reçus et les factures de toutes vos dépenses professionnelles, car elles sont déductibles d’impôt.

Ça vous tente ?

Créer une agence web ou mobile est un choix de carrière qui présente de nombreux défis, mais la satisfaction de voir son entreprise grandir en vaut la peine. Avez-vous le germe de l’entrepreneuriat en vous ? Vous avez déjà eu le courage de devenir freelance, donc la réponse est probablement « oui ». ? Et n’oubliez pas : que vous soyez développeur freelance ou une agence digitale, Yeeply est toujours à la recherche de nouveaux talents en développement mobile.

devis marketing digital

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article