Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Le développement d’application de m-commerce : quelle solution de paiement choisir ?

De nombreux utilisateurs se méfient toujours à l’idée de payer en ligne, mais leur réticence ne semble pas pour autant freiner le développement de nouveaux moyens de paiement dématérialisé. Certaines entreprises ont même tenté d’aller plus loin en proposant des solutions de paiement mobile.

développement d'application de m-commerce - quelle solution de paiement choisir

Pour permettre aux clients de payer via smartphone, les entreprises ont deux options au choix. La première est d’intégrer un système de paiement à leur site web adapté au mobile (aussi appelé web app, de l’anglais). Les clients devront d’abord se connecter au site par le biais de navigateur de leur appareil mobile avant de pouvoir passer une commande. La deuxième option consiste à créer une application mobile avec un système de paiement intégré.

Nous avons déjà consacré un article aux différences entre une application web et une application mobile native. Cependant, nous ne nous sommes pas penchés sur leurs avantages et inconvénients pour le m-commerce. Sur ce point, il est évident qu’une application native est la solution optimale. Les mobinautes sont très impatients et n’aiment pas naviguer sur les sites web depuis leur smartphone. Ainsi, même si votre site web est optimisé pour fonctionner parfaitement sur le mobile, l’application native rend l’achat et surtout le paiement encore plus facile à effectuer… Le choix de la solution dépendra toujours de votre chiffre d’affaires et de l’importance de la vente pour votre entreprise.

devis application mobile

Les solutions de paiement pour le développement d’application de m-commerce

La carte bancaire est le mode de paiement le plus utilisé, tant sur les sites web que via les applications mobiles. Cependant, il y a plusieurs solutions qui permettent de rendre l’achat encore plus facile et rapide :

1) PAYPAL

En liant son compte PayPal à un compte bancaire, ou à plusieurs comptes bancaires, l’utilisateur peut faire des achats en ligne sans saisir ses coordonnées bancaires à chaque transaction. Avec PayPal, il est possible d’effectuer des paiements depuis tout appareil mobile connecté à Internet. En outre, sa mise en place est très simple et n’augmente pas sensiblement le coût du développement d’application.

2) GOOGLE WALLET

Cette méthode de paiement, en pratique très similaire à PayPal, peine à s’imposer sur le marché. Difficile à mettre en place, Google Wallet n’a pas su convaincre les développeurs d’applications qui ont tendance à le bouder. Il est cependant encore trop tôt pour faire une croix sur cette méthode qui n’a fait son apparition qu’en 2011. Elle a, en plus, de forts atouts, notamment la possibilité de stocker des cartes de fidélité et des cartes-cadeaux et de payer dans les magasins physiques grâce à la technologie NFC.

3) APPLE PAY

Ce mode de paiement a été conçu en réponse à Google Wallet. L’application Apple Pay est intégrée par défaut dans tous les smartphones iPhone 6 et iPhone 6 Plus. Elle peut être utilisée pour payer dans les magasins en ligne et les magasins physiques.

4) iZETTLE

Cette solution vise à faciliter aux PME et aux indépendants les paiements par smartphones et tablettes. Pour ce faire, iZettle a établi des partenariats avec des banques de détail et des entreprises de télécommunications à travers toute l’Europe, ce qui lui permet de proposer une méthode de paiement parfaitement adaptée aux petites transactions fréquentes.

5) CHIRPIFY

Cette application mobile innovante permet de réaliser des paiements via les applications de Facebook, Instagram ou Twitter. C’est en tapant les mots tels que « acheter » ou « faire un don » que les utilisateurs peuvent initier une transaction sans avoir à quitter le mur ou la conversation.

Le développement d’application et la sécurité du paiement mobile

Si vous avez l’intention de créer une application de commerce, vous vous demandez probablement comment garantir la sécurité des paiements. En effet, le traitement de données personnelles et de coordonnées bancaires est une question délicate qui devrait préoccuper tant les clients que les entreprises.

La mise en place et la gestion de la plupart des mécanismes de sécurité relèvent de la responsabilité du prestataire de services de paiement. Il y a tout de même un élément essentiel dont vous devrez prendre soin vous-même : la saisie de données personnelles de l’utilisateur. Quant à leur stockage, vous pouvez s’en occuper vous-même ou demander au prestataire de service de paiement de le faire.

Et n’oubliez pas : le mobile shopping devient de plus en plus fréquent, mais cela ne veut pas dire que votre entreprise ait absolument besoin d’une application m-commerce. Analysez comment votre entreprise pourrait en profiter. Si vous y voyez un véritable intérêt, il ne vous reste qu’à définir un bon projet d’application mobile et trouver un développeur pour le réaliser.

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article