Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

marketing mobile
Luis Picurelli dans Marketing mobile

Dernières tendances en Marketing Mobile: Geofencing et Beacons

L’utilisation du Geofencing (ou géo-repérage) et des Beacons est de plus en plus en vogue dans le domaine du marketing mobile. C’est une technologie inhérente aux smartphones, que nous n’imaginons plus hors de la vie quotidienne moderne que nous menons. Observons par exemple comme les choses étaient avant. L’adulte de 20-30 ans a grandi à une époque où l’industrie de la téléphonie mobile commençait tout juste. Il y a quinze ans, personne ne pouvait prédire à quel point le smartphone allait changer radicalement nos vie en si peu de temps. Il s’agit d’une réalité qui va bien au-delà  des smartphones. Les experts prédisent que d’ici 2020, plus de 30 milliards d’appareils seront connectés les uns aux autres. Ce réseau d’appareils appelé l’Internet des Choses, est susceptible d’avoir encore beaucoup d’impact dans nos vies. Dans cet article, nous verrons l’IdO d’un point de vue différent en nous référant à la technologie de Geofencing et Beacons.

Qu’est ce que le « Geofencing »?

cloture virtuelleLe Geofencing est littéralement une clôture virtuelle, où il est possible d’y enregistrer des objets (comme les smartphones et smartwatches) ou des personnes, dans une zone préalablement sélectionnée. Ainsi, il est possible de savoir quand un appareil entre et sort de cette zone. Cette technologie dépend fortement des smartphones puisque le géofencing est activé par l’utilisation du GPS. Dès qu’un utilisateur pénètre dans une zone donnée, certaines actions peuvent alors être déclenchées telles que les notifications push, emails ou SMS permettant de contacter les smartphones connectés à des fins marketing.

Que sont les “Beacons”?

technologie beacon

Une alternative au Géofencing par GPS sont les Beacons (balises), qui sont plus adaptés aux distances plus courtes. De puissants petits émetteurs sont capables d’échanger des données avec d’autres appareils connectés par Bluetooth dans un rayon d’environ 10 à 50 mètres. Il en résulte une communication automatique entre les appareils fonctionnant de manière indépendante au temps et à l’espace.

La technologie Beacon est sans limite, ce qui veut dire qu’il est théoriquement possible d’utiliser plusieurs émetteurs pour couvrir une ville entière. Cependant, il est important d’utiliser le nombre adéquat de balises pour une zone spécifique. Si le rayon d’action est trop grand, un trop grand nombre de personnes pourraient recevoir des messages push non pertinents provocant un effet négatif sur le comportement des clients.

En réalité, les Beacons pourraient être décrit comme une évolution de la technologie Bluetooth actuelle. La technologie Bluetooth à faible consommation d’énergie qui est derrière cela, est particulièrement rentable et permet une économie d’énergie qu’il faut souligner. La batterie d’un Beacon garantie jusqu’à trois ans d’utilisation lorsqu’ il est mis en marche avec son fonctionnement optimal. L’utilisation du Bluetooth sur smartphone maintient une faible consommation d’énergie même lorsque son champ d’action s’avère plus important.

La différence principale entre les beacons et le géofencing est que les beacons restent indépendants du GPS et du WIFI puisqu’ils fonctionnent via Bluetooth.

Dans l’infographie ci-dessous, les différences entre géofencing et beacons sont précisées

limites du géofencing et des Beacons

Les limites du Géofencing et des Beacons

Tout d’abord, l’utilisateur doit accepter les termes et les conditions lorsqu’il décide de télécharger l’application correspondante. Ensuite, les beacons et le geofencing sont autorisés à suivre sa position et à lui envoyer des messages push. Il est à prendre en compte que le GPS doit être allumé en continu lors du géofencing. Pour l’utilisation de beacons, l’activation permanente de Bluetooth est essentielle. Laisser le GPS allumé s’avère être un plus grand défi, les utilisateurs ne souhaitant généralement pas que leur GPS soit allumé en permanence. La même chose s’applique au Bluetooth, mais économisant plus de batterie que le GPS, les utilisateurs préfèrent garder leur Bluetooth allumé plutôt que leur GPS.

Par ailleurs, la question de la protection des données et de la vie privée est abordée, ces dernières devant absolument être protégées dans tous les cas. En termes juridiques, il est possible pour les entreprises d’utiliser le géofencing et les beacons comme outil de marketing, à condition que l’utilisateur ait accepté la réglementation en vigueur et puisse refuser de recevoir les messages push à tout moment. La sécurité et l’ergonomie sont donc les aspects les plus importants. Cependant, mal appliquée, cette technologie pourrait avoir des conséquences fatales en termes de fidélisation de la clientèle.

Enfin, imaginez qu’un consommateur ait téléchargé l’application, accepté les termes et conditions et activé GPS / Bluetooth sur son mobile. Puis, le consommateur passe à coté d’une boutique de vêtements de sport et reçoit une notification push au sujet d’une offre intéressante sur une paire de chaussures de sport flambant neuf. Le consommateur est intéressé, va au magasin et découvre que les chaussures sont en rupture de stock depuis déjà 10 minutes. Afin d’éviter ce scénario, un réseau de dense et de qualité doit être créé pour permettre aux données de se mettre à jour en continu et en temps réel.

Fusion de Géofencing, Beacons et IoT

IoT

Les Beacons et le géofencing ont le même objectif : les deux technologies sont utilisées pour envoyer des messages push à un public ciblé. L’idée des beacons a été développée en partant de la technologie de geofencing, mais ces deux technologies ont un fonctionnement différent. Les beacons sont plus précis mais sont de plus courte portée. Cependant, le Geofencing et les Beacons peuvent être utilisés à la fois par le même commerçant comme outil marketing.

Jetons un œil à un autre exemple: Entreprise A est un magasin de vêtements de sport qui utilise le geofencing et les beacons. Entreprise B est un autre magasin de sport dans la même ville. Théoriquement, il est possible qu’un consommateur soit détecté par geofencing en passant devant le magasin B et deux heures plus tard en passant devant le magasin A. Dès que les Beacons détectent ce type de comportement, le consommateur reçoit une notification push. De cette façon, le propriétaire de l’Entreprise A ne sait pas seulement quand un client potentiel entre et sort de la zone ciblée, mais aussi les magasins devant lesquels il est passé pendant ce temps. On observe ainsi qu’une combinaison de géofencing et de beacons peut être extrêmement efficace pour une entreprise. Bien que le consommateur ait accepté les conditions pour recevoir les notifications, il est effrayant de voir à quel point son comportement  est surveillé et analysé. Dans ce cas, la personne choisit de devenir un «client transparent».

La numérisation par les nouvelles technologies

businessman

De nos jours, il devient de plus en plus difficile pour les spécialistes du marketing de créer un avantage concurrentiel en matière de marketing numérique. Les entreprises doivent constamment s’adapter et innover pour répondre aux besoins et aux comportements des consommateurs. Le géofencing peut aider en ce sens à créer une stratégie renforcée atteignant ainsi le bon groupe cible. Comme l’’IdO leur permet déjà de collecter des informations plus précises et correctes auprès des consommateurs, il leur est plus facile de les anticiper.

Par ailleurs, l’IdO est en train de devenir une technologie prometteuse pour les programmeurs. Les appareils connectés à ce réseau nécessitent un logiciel ou des applications mobiles afin de pouvoir communiquer et échanger des données. Cependant, la complexité d’un processus de développement d’applications augmente à mesure que les exigences se font de plus en plus pointilleuses. Avec un nombre croissant de systèmes d’exploitation, de plates-formes matérielles, de capteurs (comme les beacons) et de ses API, le résultat aboutit à une immense hétérogénéité. Ajoutons à cela l’importance et le phénomène que sont en train de devenir les «beacons» et du «geofencing» sur le marché.

Les conséquences pour le développement d’applications

Digital Marketing

De nombreux développeurs ont déjà décidé d’instaurer ces nouvelles technologies dans les applications et logiciels existants. Cela permet par exemple au Geofencing et aux Beacons d’être connectés aux smartphones et d’être capables de fournir en temps réel des informations sur des promotions, le cours de la bourse ou sur des endroits aux alentours du  consommateur. Cette technologie rapproche et relie le monde réel avec le monde  numérique. Le nombre d’appareils capables de se connecter via Bluetooth augmente régulièrement. En même temps, les développeurs tentent d’étendre leurs objectifs au moment d’appliquer cette nouvelle tendance. En termes de marketing mobile, il est déjà possible de trouver diverses applications où le geofencing et les beacons sont mis en place.

Conclusion

L’utilisation du géofencing et des beacons est principalement utilisée pour le marketing basé sur la localisation. Ces deux technologies représentent un énorme potentiel pour les spécialistes du marketing mobile. Néanmoins, il est important de prendre en compte l’aspect légal de la sécurité des données et de la vie privée des personnes.
L’utilisation du géofencing et des beacons pourrait permettre de dynamiser le commerce B2C qui pourraient être utilisé comme un outil pour prendre des décisions stratégiques. Le monde numérique se développe et s’améliore de jour en jour. Imaginez un moment à quel point notre expérience d’achat et nos stratégies de vente pourraient être innovantes d’ici 10 ans ?

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article