Home » Digitalisation » Industrie 4.0 définition, tendances et technologies

Industrie 4.0 définition, tendances et technologies

Industrie 4.0 définition, tendances et technologies

La transformation digitale est un phénomène qui affecte les entreprises de n’importe quel secteur ou domaine. Pour cette raison, l’industrie doit évoluer avec cela. Ces dernières années, on parle d’une nouvelle révolution industrielle, mais la question est: savez-vous vraiment qu’est-ce que l’Industrie 4.0? 

Dans cet article, Yeeply va donner une définition de l’industrie 4.0, traiter du ce concept, passer en revue les technologies liées à cette nouvelle révolution industrielle et les tendances qui traversent le secteur secondaire. On commence!    

L’Industrie 4.0, définition

Le point de départ est de connaître la définition de Industrie 4.0. L’industrie 4.0 ou quatrième révolution industrielle fait référence à la transformation de l’industrie et des systèmes de production grâce à l’introduction des nouvelles technologies.  

Si la révolution industrielle précédente se fondait sur l’intégration des robots et automatisation des processus, dans l’Industrie 4.0 on veut aller plus loin. Son but est de créer des usines intelligentes, qui puissent s’adapter plus facilement aux nécessités et aux processus de la production.

 

🚩 Industrie 4.0 = la transformation de l’industrie et des systèmes de  production grâce à l’introduction des nouvelles technologies. 

 

Jusqu’à présent, les processus industriels nécessitaient une planification énorme, en plus de retards considérables ou pertes si l’on devait arrêter la production en cas de défaillance. 

Avec l’Industrie 4.0, la technologie permet d’être plus rapide. Par exemple, avec l’utilisation de capteurs dans les machines, ces derniers peuvent prévenir une anomalie. De cette façon, on peut trouver une solution plus rapidement, en évitant de ralentir la production et le temps d’inactivité.  

Technologies pour l’ Industrie 4.0

Après avoir vu en quoi consistait l’Industrie 4.0 à travers sa définition, nous allons voir quelles technologies permettent l’Industrie 4.0.

Internet des objets (IoT)

Internet des objets (ou IoT en anglais) est le terme utilisé pour parler de la connexion des dispositifs à internet, en plus d’avoir la possibilité de communiquer aussi entre eux.

Grâce à des capteurs dans les machines, ou bien par l’usage de robots et engins autonomes, un flux d’information constant est créé, ce qui aide à ajuster la production, prévenir de possibles défauts ou détecter les stades où la production peut améliorer.  

Systèmes cyber-physiques

En gros, les systèmes cyber-physiques (CPS) sont des engins contrôlés grâce à des calculs et algorithmes. Ces dispositifs sont monitorés par des ordinateurs qui contrôlent les processus physiques.  

Cependant, la clé se trouve dans la rétroalimentation, puisque grâce à celle-ci, le système interprète les actions, trace les résultats et apprend automatiquement pour améliorer le rendement.    

Par exemple, les véhicules autonomes, un système domotique ou bien le monitorage des infrastructures et routes, sont quelques exemples de ce types de systèmes.

 

✏️ Article recommandé | Que signifie la finance 4.0 et comment sert-elle au directeur financier d’une entreprise ?

 

Big Data et Data Analytics

Le Big Data est la collecte des données des sources traditionnelles et digitales qui se produisent de façon continue.  

Cette énorme quantité de données est une source d’information inestimable, qu’on doit pouvoir analyser en temps réels afin de pouvoir tirer des conclusions qui permettent d’être plus  efficaces ou bien générer des affaires.

Pour utiliser le Big Data dans l’Industrie 4.0, on doit prendre des décisions utiles pour les affaires. Définir de quelles sources on recueille les données, avec quelle fréquence et quelles sont celles qui apportent des informations utiles, sont des considérations initiales dont il faut tenir compte afin que le Big Data soit utile.

Découvrez comment le Big Data est en train de transformer les compétitions de Formula 1, les usines numériques et l’utilisation de wearables

Cloud computing

Le Cloud Computing permet d’obtenir des services informatiques à travers le cloud. Comme ça, l’entreprise payera seulement pour les ressources qu’elle utilise quand elle en a besoin. Comme expliqué dans notre définition de l’Industrie 4.0, cette dernière optimise les processus de travail de manière intelligente, exactement comme pour cet exemple.

De façon générale, une entreprise peut employer une Infrastructure IaaS (Infrastructure as a Service), un Dispositif PaaS (Platform as a Service) ou un SaaS (Software as a Service).

De cette façon on peut recruter des services comme le stockage virtuels des données, pour les logiciels de gestion comme un ERP ou de sécurité du cloud, entre autres.

E6 Ebook transformación digital

Impression 3D

L’impression 3D a imposé une révolution dans le secteur industriel. Une des utilisations principales est le prototypage des produits d’une façon plus rapide et rentable.

Elle raccourcit les temps de production et facilite la détection des erreurs de design qu’on peut résoudre plus rapidement. 

Durant les dernières années, les innovations de l’impression en 3D ont provoqué une modification radicale dans la fabrication de tout type de produits, des parties des voitures jusqu’aux tissus humains:

Tendance dans l’Industrie 4.0 

Puisqu’on sait que les technologies rendent possible l’Industrie 4.0, jetons un coup d’oeil aux tendances de cette année.

Réalité augmentée et réalité mixte

L’utilisation de lunettes intelligentes avec la technologie de réalité augmentée et réalité mixte dans les usines, permettra améliorer les  activités de design, mise au point et manutention des machines.

 

🔎 Cela pourrait vous intéresser | Réalité virtuelle, augmentée et mixte – Quelles différences ?

 

Jumeau digital

Le digital twin ou jumeau digital est la reproduction virtuelle des pièces et machines, de façon qu’on simule son fonctionnement. De cette manière on peut étudier la performance des machines réelles dans un instant précis, ou réaliser une conservation prédictive d’une machine spécifique, puisqu’elle aide à prévenir de possibles défaillances.

Voici une brève vidéo qui montre comment  fonctionne un digital twin:

5G

Même si elle n’est pas encore répandue, en 2020 on prévoit l’implémentation de la connexion 5G. La mise en place à grande échelle des réseaux 5G facilitera l’usage de l’Internet des objets. La 5G va améliorer la latence de la connexion internet et va augmenter le niveau de portée entre les dispositifs. Tout cela va permettre une marge de manoeuvre plus large dans les usines et une efficacité meilleure. 

Cobots

Les cobots ou robots qui collaborent entre eux ou avec des opérateurs sont une tendance. On prévoit que son introduction dans les usines se développe pour faciliter le travail, s’occuper des tâches répétitives ou améliorer la sécurité. 

Blockchain

Bien qu’il soit à présent très adopté dans le secteur financier, le blockchain est applicable également à l’Industrie 4.0. Son utilisation va garantir le traçage de toute chaîne de production ou de distribution  et d’autres transactions.

Regardez cette vidéo pour en découvrir plus sur le fonctionnement Blockchain:

Conclusion 

Désormais vous avez connaissance de la définition de l’Industrie 4.0 en détail, avec les quelques tendances qui vont l’animer dans les prochaines années.

Si vous êtes prêt pour aborder un projet de transformation digitale dans votre organisation, assurez-vous de disposer d’un partenaire adapté.

Chez Yeeply nous pouvons vous aider à aborder ce processus, en vous connectant avec des professionnels qui s’adapteront au mieux à votre projet. Consultez-nous et découvre tous les bénéfices que la transformation digitale peut apporter à ton entreprise.  

Projet Transformation Digitale