Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Quelques inspirations pour créer une application d’économie collaborative

Créer une application mobile réussie n’est pas une chose facile. En effet, 80 % de toutes les apps mobiles sont abandonnées immédiatement après le premier lancement. Cependant, on remarque que certains types d’applications ont plus de succès que les autres. Parmi les gagnants, on compte les messageries instantanées, comme Facebook, WhatsApp ou Slack. Elle sont en effet les applications les plus utilisées dans le monde. Après les messageries instantanées, on pense inévitablement aux applications d’économie collaborative : Uber, Airbnb, Blablacar… Qui parmi nous n’en connaît pas ? Depuis quelques années, peut-être suite à la crise de 2007, l’économie collaborative a le vent en poupe au point de bousculer l’économie traditionnelle. Les particuliers se retrouvent au cœur du système économique de l’Etat, au même titre que les entreprises.

application mobile d'économie collaborative

Les plateformes numériques d’échange de produits et de services se développent à toute vitesse. Seulement en Espagne, il y a plus de 400 applications mobiles d’économie collaborative. Plus de 50% des Espagnols se disent prêts à partager ou à louer leurs biens en échange d’argent. Les applications mobiles telles que Airbnb et Uber sont valorisées 30 000 millions de dollars en bourse. Une belle somme pour une application mobile dont la création ne coûterait pas plus que quelques dizaines de milliers d’euros !

Cet article présente cinq exemples d’applications d’économie collaborative les plus réussies. Essayons d’analyser ensemble leur recette du succès.

GoMore

L’application GoMore se définit comme “la seule plateforme qui combine covoiturage et autopartage”. C’est donc un concurrent direct de Blablacar et de toutes les applications qui permettent aux utilisateurs de louer leur voiture.

Confrontée à un mastodonte du covoiturage, Blablacar, cette jeune application a réussi à se trouver une place suffisante sur le marché. Et cela malgré ses débuts difficiles. Quelques améliorations du design et surtout de l’expérience utilisateur de son site web et de son application mobile ont enfin convaincu les mobinautes de rester.

Glovo

Glovo propose d’acheter et de livrer des produits pour vous. Un simple café, un plat d’un restaurant, des médicaments en pharmacie ou tout autre produit – environ 1 000 entreprises et 400 glovers, c’est-à-dire, livreurs collaborent avec Glovo. Pour recevoir un produit ou le faire livrer à une adresse, il suffit de le commander et payer directement depuis l’application. Glovo vous promet de le livrer en moins d’une heure. Et pour ceux qui souhaitent arrondir leurs fins de mois, Glovo peut être une option à prendre en compte : l’entreprise est à la recherche de glovers. Pour s’inscrire, il faut être auto-entrepreneur et avoir un vélo, un smartphone et plus de 18 ans.

Chefly

Chefly a de quoi plaire aux cuisiniers amateurs. L’application permet aux particuliers de vendre leurs spécialités « fait maison » aux autres utilisateurs de l’application. Les utilisateurs n’ont qu’à indiquer quel type de nourriture les intéresse pour trouver des cuisiniers à leur proximité. Bien que la plateforme soit encore très jeune et pour l’instant disponible seulement en espagnol, elle a toutes les chances de devenir un prochain hit mondial des applications mobiles d’économie collaborative.

Airbnb

Qui n’a jamais entendu parler d’Airbnb ? Il s’agit de la plateforme qui permet aux particuliers de louer leur logement ou seulement une partie de leur logement aux autres utilisateurs en échange d’une contrepartie financière. Une solution qui donne à chacun une opportunité de rencontrer des locaux, ou pour les familles de trouver un logement aménagé pour les enfants. Airbnb peut se féliciter aujourd’hui d’avoir sur sa plateforme un million d’annonces de location de vacances dans 190 pays.

Letmespace

Et enfin, une application mobile pour tous ceux qui ont plein de trucs et peu d’espace pour les garder. Avec Letmespace, vous pouvez les stocker dans les chambres et les garages des autres utilisateurs. Tout ce dont vous avez besoin pour profiter de ce service est un smartphone Android ou iOS. Et ne vous inquiétez pas : toutes vos affaires seront assurées, au cas où vous auriez peur de vous les faire voler.

Les cinq exemples d’applications d’économie collaborative pointent vers une tendance dans le développement d’applications mobiles : l’utilité. En effet, la clé du succès est de proposer un service qui permettra aux mobinautes de faire ce qu’ils doivent ou aiment faire, de manière plus simple et/ou moins cher. GoMore est une alternative au train, Airbnb à l’hôtel, Chefly au restaurant et Letmespace au… grenier. Toutes ses idées d’applications partent d’un besoin réel identifié sur le marché. Prenons comme exemple Airbnb qui part du constat qu’il est difficile dans certaines villes de trouver une chambre d’hôtel à un prix abordable en haute saison touristique. En même temps, de nombreux propriétaires partent en vacances en laissant leur logement vide. Ils seraient peut-être prêts à accueillir des touristes chez eux ? Vérifions-le ! Si c’est bien le cas, nous avons alors trouvé une bonne idée d’application, mais elle nécessite une solide étude de marché avant d’être validée.

Et vous, avez-vous déjà identifié un besoin de marché qui pourrait être un bon départ pour un projet d’application d’économie collaborative ? Parlez-nous-en !

Je veux créer une application mobile

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article