Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Jeux mobiles : 6 erreurs qu’un développeur Android doit éviter

Android détient plus de 80 % du marché mobile, devenir développeur de jeux pour ce système opérationnel peut donc s’avérer très rentable, surtout quand on sait que les jeux sont la catégorie la plus téléchargée et utilisée du store. Cependant, la réalité fait moins rêver, malheureusement : pour chaque application à succès, des milliers d’autres n’apportent pas un sou à leurs créateurs.

Il est important de savoir que, par rapport aux utilisateurs Android, les adeptes d’Apple sont plus disposés à payer pour les applications et les contenus. La monétisation d’une application dans l’App Store passe surtout à travers les micro-paiements. Pour le système d’exploitation de Google, il est plus courant de faire recours à la publicité ou de proposer un système d’achats in-app.

développeur Android

En tant que développeur Android, vous devriez à tout prix éviter quelques erreurs qui peuvent nuire à la monétisation de votre application :

1. Le coût du téléchargement

Obliger les mobinautes à payer pour télécharger une application peut être une énorme erreur. Cette règle ne s’applique plus seulement pour Android mais également et de plus en plus pour iOS. Vous seriez probablement tenté de fixer un prix bas, par exemple 0,99 €. Il suffirait alors d’obtenir 5 000 téléchargements pour générer un revenu d’environ 5 000 €. Les choses ne sont malheureusement pas si simples. Votre application ou jeu Android a beau être très bon, l’expérience nous apprend que les utilisateurs ne sont pas prêts à dépenser juste pour télécharger un jeu dont ils ignorent le contenu. C’est pourquoi, avant de recourir à cette option, il est recommandé d’appliquer le modèle freemium, c’est-à-dire, de proposer une application gratuite au téléchargement avec certaines options payantes à l’intérieur de l’application (achats in-app ou un abonnement premium).

2. Ne pas avoir de business model

Un solide plan marketing est essentiel pour tout projet de jeu mobile. Il est inutile de créer une superbe application et de la mettre sur le store en espérant qu’elle se retrouvera dans le top 10. Votre idée d’application importera peu si vous n’avez pas de stratégie marketing visant à obtenir des téléchargements et des utilisateurs et à promouvoir votre projet sur les réseaux sociaux et les médias numériques.

3. Ne pas tenir compte des différences entre les plates-formes

Cela est aussi vrai pour le développement technique du jeu que pour la conception graphique ou encore la stratégie marketing. Les mêmes règles ne s’appliquent pas à iOS et Android. L’avantage de ce dernier est qu’il utilise un langage open source, ce qui facilite l’accès aux ressources de développement gratuites. En outre, en tant que développeur Android, vous devez également connaitre les conditions d’utilisation de Google Play, sans oublier que celles-ci auront un impact sur votre plan de marketing et la monétisation du jeu.

4. La publicité invasive

La publicité dans un jeu Android est probablement la meilleure idée pour monétiser l’application. Si votre jeu favorise l’immersion, les utilisateurs regarderont les pubs pendant des heures, mais faites attention à ne pas dépasser les limites. Ne laissez pas la publicité interférer  avec le jeu. Il n’y a rien de plus énervant que de devoir arrêter de jouer pour enlever une bannière publicitaire ou une fenêtre pop-up.

développeur android jeux

Une bonne solution, déjà utilisée par Angry Birds ou Mr Jump, est d’afficher la publicité en plein écran entre les niveaux. Votre défi en tant que développeur Android est de fidéliser vos utilisateurs pour réussir à monétiser l’application sans interférer avec le jeu.

5. Ne pas répondre aux attentes

Toutes les applications sur les stores disposent d’un espace de description. Il est essentiel d’expliquer le jeu et son fonctionnement pour que les mobinautes sachent à quoi s’attendre. Surtout, soyez réaliste et ne créez pas de fausses attentes pour augmenter le nombre de téléchargements ; vous risqueriez d’obtenir de mauvaises critiques qui abaisseraient la note de votre jeu dans les magasins, ayant en même temps un impact négatif sur son ASO, c’est-à-dire, son positionnement sur le store.

6. Ne pas profiter des analyses

Pour être un bon développeur Android, il ne vous suffira pas de maîtriser la programmation pour créer des jeux. En effet, il est également essentiel de savoir ce qui se passe avec votre jeu pour l’améliorer. Pour ce faire, il existe des outils qui vous permettront de comprendre les comportements des utilisateurs, d’identifier les raisons de vos échecs et, enfin, d’améliorer votre produit.

Êtes-vous déjà enregistré en tant que développeur Android ? Faites-vous l’une de ces erreurs ? Comment allez-vous améliorer ? N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences dans les commentaires.

Je veux créer un jeu mobile

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article