Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

windows phone

Tout ce que vous devez savoir sur la mort du Windows Phone

En raison des dernières nouvelles sur la mort du Windows Phone, la police de New York a été contrainte de remplacer leurs 36 000 téléphones Windows récemment acquis par des iPhones. Microsoft a annoncé qu’ils ne développeront plus de nouvelles fonctionnalités ni de nouveaux hardwares pour Windows Mobile. Deux semaines seulement avant cette déclaration, la société a assuré: «Nous continuerons à développer Windows 10 Mobile et à prendre en charge les téléphones Lumia […]». Ils refusaient de l’admettre, mais ils se sont retrouvés à court d’options. Les smartphones concernés sont les Lumia 650, Lumia 950 et Lumia 950 XL. Les prédictions sur la mort du Windows Phone étaient divisées. Nous aurions dû avoir la puce à l’oreille alors que même Bill Gates n’utilisait pas de Windows Phone.
Dans cet article, nous allons discuter des raisons de cet échec, ce que cela signifie pour les utilisateurs actuels de Windows et quels sont les projets futurs de Microsoft.

Les motifs de cet échec

mort du windows phone microsoft

La première des deux principales raisons de la mort du Windows Phone est le manque d’assistance de la part des développeurs sur la plate-forme Windows. La deuxième, c’est que la quantité d’utilisateurs était bien trop faible. La part de marché de Windows Mobile a diminué de moins d’1%, mais n’a jamais dépassé les 4%. Par conséquent, le nombre d’applications Windows disponibles a été très limité. Microsoft a pourtant essayé de motiver son équipe de développeurs Windows pendant qu’ils avaient des difficultés à s’occuper de l’assistance sur la plate-forme et de à mettre à jour les applications.

Microsoft a tenté d’arrêter le déclin et éviter la mort du Windows Phone en faisant l’acquisition de Nokia. En collaboration avec l’ancien leader du marché mondial Nokia, il s’attendait à croître et à augmenter leur part de marché. Malheureusement, ce rachat a été un investissement qui n’a pas été rentable et qui a coûté à Microsoft au moins 8 milliards de dollars. La mort de Windows Phone pourrait être attribué à plusieurs raisons. L’une pourrait être la puissante position d’Android et d’iOS sur le marché. La plate-forme Windows Phone de Microsoft n’a pas su s’adapter aux puissantes stratégies de leur concurrence et a été prise au piège dans un cycle mortel dès le début. Les développeurs d’applications Windows ont limité l’assistance en raison du manque d’utilisateurs, alors que les utilisateurs actuels ont cessé d’utiliser la plateforme dû au manque d’applications disponibles et de mises à jour.

Statistiques

  • La part de marché du Windows Phone est passée de 2,5% en 2015 à 0,1% au premier trimestre de 2017. Aujourd’hui, 99,6% des smartphones utilisent iOS ou Android.
  • En 2013, au Royaume-Uni, la part de marché de Windows Phone a atteint les 12% et même les 17,1% en Italie la même année.
  • Cependant, les chiffres n’ont jamais été bons pour leur part de marché aux États-Unis. Aux États-Unis, à leur plus haut niveau, ils n’ont atteint que 5%.
  • À leur apogée, Microsoft disposait d’environ 800 000 applications sur leur App Store Windows Phone. À l’époque, iOS en avait environ 2,2 millions, tandis qu’Android était près des 4,4 millions.
  • En 2011, Windows Phone avait prévu d’augmenter sa part de marché mondiale de 3,8% à 20% d’ici 2015.

Ce que cela signifie pour les utilisateurs actuels de Windows Phone

mort du windows phone

Les utilisateurs de la dernière version de Windows Phone ne devraient pas s’inquiéter, leurs téléphones seront pris en charge sur les corrections de bugs mineurs et les mises à jour de sécurité au moins jusqu’en juin 2019. Les utilisateurs de téléphones Windows les plus anciens peuvent déjà passer à une version de Windows 10 Mobile. Ces utilisateurs constateront que ces applications seront à nouveau disponibles après la mise à jour.

Cependant, lorsque l’assistance terminera de fonctionner en 2019, les téléphones Windows seront vulnérables aux hackers. À la place, Microsoft a décidé de se concentrer davantage sur l’optimisation de ses produits pour les plateformes iOS et Android. Les utilisateurs devront choisir par eux-mêmes jusqu’en juin 2019, s’ils veulent changer leur Windows Phone pour un téléphone Android ou un iPhone. Plus vous attendrez pour changer de téléphone, plus ils auront d’inconvénients, surtout en ce qui concerne les problèmes de sécurité. Même Joe Belfiore, le vice-président du groupe des systèmes d’exploitation chez Microsoft, est passé à un téléphone Android. Ça suggere que tout le monde devrait prendre conscience que l’assistance est en constant déclin.

Quelle influence la mort du Windows Phone a-t-elle sur le développement d’applications?

mort du windows phone

La mort du Windows Mobile ne signifie pas nécessairement la fin pour les développeurs de chez Windows. Évidemment, la charge de travail ne sera pas aussi élevée qu’aujourd’hui, mais ces développeurs peuvent toujours travailler sur des « Applications Windows Universelles » qui pourraient être utilisées sur n’importe quelle plate-forme Windows comme sur PC, tablettes et Xbox. Ils devront prendre en compte que ces applications Windows pourraient avoir besoin de fonctionnalités sur téléphonie mobile.

Le futur projet de Windows Mobile

mort du windows phone

L’ensemble du terrain de Windows Mobile est désormais centré sur iOS et Android. Le navigateur Web Edgesera est par exemple disponible sur les deux systèmes d’exploitation. La société a développé et a établi de nombreuses applications sur iOS et Android, notamment Microsoft Office, Outlook, Swiftkey, Skype et plus encore.
La sortie d’un «Surface Phone» similaire à la Surface Tablette était prévue, mais cela semble également avoir été annulé.
Par conséquent, le slogan «Cloud first, Mobile first» est à peine dépassé. Seul le service de cloud a subsisté. Microsoft continue d’opter pour la stratégie visant à d’offrir ses services sur smartphone, où cependant sa propre plate-forme ne joue évidemment pas un grand rôle.

Par ailleurs, Microsoft semble travailler sur une nouvelle plateforme appelée Andromeda qui sera mise en place à partir de l’année prochaine sur les appareils mobiles. La plate-forme aura comme objectif d’avoir un système d’exploitation qui fonctionnera sur tous les appareils. Cela permettra la création d’une interface utilisateur efficace permettant d’améliorer l’interconnectivité.

Conclusion

En conclusion, les utilisateurs de Windows Phone ne doivent pas s’inquieter de la mort du Windows Phone pour le moment, mais devront bientôt changer d’interface. Ils pourront continuer à utiliser leur téléphone sans se préoccuper des questions de sécurité au moins pour les deux prochaines années, mais dorénavant ils ne recevront plus les nouvelles fonctionnalités ou mises à jour.

Du côté des développeurs, ils devraient continuer tout travail basé sur Windows Phone sur d’autres plates-formes Windows 10 telles que PC et Xbox. En outre, ils devraient se méfier des différentes fonctionnalités de chaque appareil sur lequel Windows10 fonctionne. Si leur projet est spécifiquement modelé pour les versions mobiles, il vaudra la peine prendre en compte qu’iOS et Android sont très dominants sur ce marché. Et tout porte à penser que cela continuera dans cette direction. Pour Microsoft, la perte financière est claire, mais leur pouvoir en tant que société est énorme. L’investissement dans Nokia a été l’une des erreurs les plus coûteuses dans ce domaine. Cependant, les leçons apprises par Microsoft constitueront à l’avenir une certaine valeur.

créez projet d'app

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article