Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

La reconnaissance faciale: nouvelles opportunités et quelques doutes

La reconnaissance faciale permettra dans le futur de reconnaître les clients dans les magasins, ayant pour objectif une publicité ciblée. Les clients recevront des publicités quelques jours après avoir cherché des lunettes de soleil en boutique. Cet exemple est similaire à d’autres en terme de marketing ciblé, et ne représente seulement qu’une petite partie de quelque chose bien plus grand, qu’on ne peut imaginer encore.

 

Parallèlement à ce débat, la reconnaissance faciale se trouve à l’honneur après la dernière conférence d’Apple sur l’iPhone X. Au moment de la démonstration de la reconnaissance faciale, l’essai a échoué pour cause de problèmes techniques, ce qui a immédiatement engendré une discussion quant à ses fonctionnalités. Apple a essayé d’expliquer le dysfonctionnement en précisant que les employés avaient provoqué le verrouillage de l’appareil après l’avoir essayé dans les backstages. Ceci étant dit, comme avec n’importe quelle technologie, il y aura sûrement une amélioration. Cette conversation paraît quelque peu banale quand on considère la vision globale de la reconnaissance faciale. Dans cet article nous examineront les inquiétudes concernant la sécurité des données, l’utilisation des données par les grandes organisations et les avancées futures.

Où nous pouvons déjà trouver la reconaissance faciale?

reconnaissance faciale 1

On utilise la reconnaissance faciale bien plus qu’on ne le croît. Par exemple au travers de Snapshat et de ses filtres, et Facebook en autorisant les gens à étiqueter les autres avec une simple d’une photo de leur visage. Nous vivons déjà dans un monde où notre smartphone en sait beaucoup sur nous. Heureusement pour les utilisateurs, il existe une réglementation en place pour empêcher une mauvaise utilisation de nos données. Bien que cette menace est un sujet d’actualité, les gens continueront probablement à utiliser les filtres de Snapchat.

 

Après l’accroissement de la menace du terrorisme, les gouvernements veulent faire progresser l’utilisation et la recherche de la reconnaissance faciale pour renforcer la sécurité. Un exemple serait le test récent de cette technologie à l’entrée et de à la sortie de la gare de Berlin auprès de 300 participants. Les volontaires ont été observés par 3 caméras différentes sur 6 mois afin de tester cette technologie.

 

Aux États-Unis, plus de la moitié de la population est déjà enregistrée dans une base de données de reconnaissance faciale juste par l’obtention de leur permis de conduire. La grande majorité n’en était pas consciente jusqu’à récemment. D’un autre côté, il a été constaté que 15% de tous les suspects pressentis ont été identifiés à tort. Bien que cela ait généré maintes critiques, dans les faits réels, de nombreuses personnes sont examinées à tort ou faussement accusées avec d’autres méthodes d’investigations. Toutefois il est certain que cette technologie tendra à s’améliorer et sera utilisée pour lutter plus efficacement contre la criminalité.

 

Jusqu’à présent, beaucoup de personnes n’étaient pas conscientes que de telles opportunités existent. Certains États et de grandes entreprises comme Facebook ou Google travaillent sur ces technologies de reconnaissance faciale. Google et d’autres y voient de nouvelles opportunités conjointement à celle de la réalité augmentée. L’intérêt des grandes entreprises comme Google montre l’importance de cette technologie pour l’avenir. Cela dit, avec la reconnaissance faciale, de nombreuses questions pourraient survenir en raison du manque de protection de la vie privée et de transparence.

 

Problèmes de sécurité?

reconnaissance faciale 2

Des entreprises comme Apple incorporent la reconnaissance faciale dans leurs produits afin d’accroître confort et sécurité. Il faut très peu de temps ou d’efforts pour que votre téléphone reconnaisse votre visage et se déverrouille. Indépendamment, un mot de passe peut être obtenu par un logiciel de piratage ou simplement en vous observant sans que vous le sachiez pendant que vous écrivez. Dupliquer votre visage pour déverrouiller un périphérique est évidement bien plus compliqué. Néanmoins, la reconnaissance faciale apporte de nombreux problèmes de confidentialité.

 

Par exemple, les caractéristiques de l’utilisation de la reconnaissance faciale sur l’iPhone X nous déconcentrent des problèmes de sécurité possibles. Il existe cependant de nombreuses questions auxquelles les consommateurs devraient être attentifs. La guerre entre les défenseurs de la reconnaissance faciale et l’opposition anti-surveillance nous affectera probablement tous dans le futur.

Tout cela est-il mauvais? Comme mentionné précédemment, le gouvernement des États-Unis a stocké des images d’une grande partie de sa population. Ces données sont vulnérables aux attaques et représente un risque de mauvais usage si elles tombent entre de mauvaises mains. Même si les gens savent qu’ils sont dans une base de données, ils ne peuvent pas influer sur la façon dont ces données sont utilisées par le gouvernement. En fin de compte, ces données seront utilisées comme bon leur semble.

En ce qui concerne la prévention du terrorisme, les gouvernements seront certainement plus prompt à privilégier la sécurité des personnes avant le droit des citoyens et la protection des données. Comme pour la plupart des nouvelles technologies, il y a un manque de réglementation. Une autre question essentielle que l’on pourrait se poser serait, comment pourrait-on exclure les populations les plus vulnérables?

Beaucoup d’articles récemment écrits au sujet de la reconnaissance faciale se centrent sur les aspects négatifs. Il est néanmoins important de reconnaître qu’il s’agit d’une nouvelle technologie. Par conséquent, ces points négatifs sont probablement nés de son instabilité. Plus la réglementation sera mise en place, plus les gens seront sensibilisés à la reconnaissance faciale. La reconnaissance faciale devrait ainsi devenir plus équilibrée.

Quelle sera la place de la technologie dans le futur?

reconnaissance faciale 3

Bien qu’aujourd’hui ils puissent être utilisés pour vérifier l’identité de quelqu’un, les progrès technologiques pourraient être amenés à reconnaître d’autres attributs. Une étude récente a révélé que les caméras pourraient même détecter les préférences politiques ainsi que le QI ; et même la «tendance criminelle» de quelqu’un. Bien d’autres détails personnels pourraient être recueillis.

 

Cela dit, beaucoup d’améliorations sont nécessaires afin d’améliorer le taux d’exactitude de la technologie existante. Pour l’utiliser à des fins légales, la reconnaissance faciale doit être sans pareille. Par exemple, si un criminel a été identifié par reconnaissance faciale, il doit être prouvé devant un tribunal que le système est précis et cohérent.

Nous nous trouvons à un moment propice pour développer une application de reconnaissance faciale. La technologie a avancé au point où elle est efficacement utilisée sans avoir de problèmes, comme par exemple avec Snapchat. Alors qu’elle a maintenant atteint un niveau de fonctionnalités acceptable, elle continuera à l’avenir, à s’améliorer; et de nouvelles possibilités pourront être instaurées dans votre app. Deux conseils qui peuvent vous servir au moment de développer une telle application. Tout d’abord, l’application devrait inclure une fonctionnalité reliée aux réseaux sociaux. Cela constituera une excellente plate-forme pour votre public pour démontrer les possibilités de votre application. Si vous publiez vos résultats sur les réseaux sociaux en utilisant votre application, cela créera un bouche-à-oreille positif, assurant bien entendu que votre application utilise une impressionnante technologie. Deuxièmement, l’application doit avoir l’autorisation d’utiliser la caméra avant existante, fonctionnalité qui est couramment oubliée.

 

Nous présumons que si les gouvernements ne traitent pas les futurs risques de reconnaissance faciale en terme de réglementation, personne ne pourra plus espérer rester anonyme. Comment les développeurs peuvent-ils alors bénéficier de cette nouvelle tendance? La technologie peut être vue comme dangereuse ou non. En tout cas un monde où les données seront collectées et transmises alors même que nous nous promenons sera assurément très différent de celui que nous connaissons à présent.

La reconnaissance faciale avec Internet des Objets

Alors qu’il existe un certain nombre de risques liés à la reconnaissance faciale, elle offre également de nombreuses solutions. Nous avons récemment parlé de l‘Internet des Objets et de la façon dont vous pouvez connecter des périphériques de votre domicile à Internet pour les rendre « intelligents ». En combinant la reconnaissance faciale, la porte de votre appartement pourra vous reconnaître et se déverrouiller au moment où vous la franchirez. Un exemple plus connu est le déverrouillage facile de votre téléphone utilisant la reconnaissance faciale, lorsque la caméra frontale est allumée et vous reconnaît au moment où vous positionnez le téléphone devant vous. De même, cette technologie peut vous aider à retrouver des proches perdus lors de la visite d’une ville inconnue. En uploadant sa photo  sur un site un outil cherchera la correspondance à la photo du profil de la personne dans sa base de données. Les informations aussi être recueillies de cette façon. Enfin, la reconnaissance faciale pourrait augmenter la sécurité en identifiant des criminels, en supposant que le taux d’exactitude de cette technologie soit presque de 100%.

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article